Des ambiances à vivre

  • Publié le
Des ambiances à vivre

Dans une maison à la limite de Dilbeek et de Berchem-Sainte-Agathe, un exilé bruxellois a choisi de créer partout des atmosphères distinctes avec un éclairage simple. Des spots encastrés forment la base d'un plan d’éclairage de sa conception où l’intérieur et la lumière se répondent pour créer une ambiance différente dans chaque pièce.

Dans une maison à la limite de Dilbeek et de Berchem-Sainte-Agathe, un exilé bruxellois a choisi de créer partout des atmosphères distinctes avec un éclairage simple. Des spots encastrés forment la base d'un plan d’éclairage de sa conception où l’intérieur et la lumière se répondent pour créer une ambiance différente dans chaque pièce.

La maison située dans un quartier résidentiel à proximité du Ring de Bruxelles vient juste d’être achevée. Le propriétaire voulait construire la maison de ses rêves. « Les plans existaient déjà depuis des années dans ma tête », nous raconte l'homme. « Avant d’arriver à tout réaliser, il y a eu énormément de recherches. Je savais ce que je voulais, mais je voulais aussi que tout reste à un prix abordable. J’ai frappé à la porte de Light Gallery après avoir bien comparé les tarifs. J'ai aussi eu le sentiment que le personnel ne me poussait pas à acheter. Ce qui était aussi très important pour moi. Je m’étais déjà largement informé à l’avance, mais je n’avais pas encore dressé de plan d’éclairage détaillé. L'éclairage doit en premier lieu être fonctionnel à mon sens. En comparant les sites de différents fabricants, j’ai pu parfaitement estimer le budget nécessaire. Les prix honnêtes de Light Gallery m'ont convaincu. »

Dans le hall d'entrée, nous avons choisi une armature simple avec des lampes LED plus petites. La même armature revient au premier et au second étage dans la cage d'escalier.

A l’étage supérieur, il y a un abondant apport de lumière naturelle grâce à une grande coupole. « Même quand le temps est sombre, la cage d’escalier est suffisamment éclairée. Les armatures sont peu apparentes à cause des hauts plafonds. « Au premier étage, l’espace de vie se compose d’un salon, d’une salle à manger et d’une cuisine dans un grand espace ouvert. « Dans la cuisine, nous avons choisi des spots encastrés orientables », nous raconte l’habitant des lieux.

Dans le coin de la cuisine où se trouvent les appareils encastrés, un autre type de spot attire l’attention. On a choisi là des armatures en plâtre. Celles-ci sont intégrées au plafond et quand les spots ne brûlent pas, on ne les remarque pas car elles sont un élément de l’architecture. Elles procurent pourtant autant de lumière que d’autres éclairages quand elles sont allumées. C’est une belle solution architecturale et décorative car les armatures ont été placées sans joints apparents dans les plafonds. On retrouve les mêmes spots dans la salle à manger et au salon. L’intensité lumineuse peut être adaptée. « Si je reçois quelqu’un dans la salle à manger pour une discussion professionnelle, je désire alors une lumière vive. Lorsque que nous nous installons tranquillement le soir en famille au salon, j’adapte alors l’éclairage pour faire régner une ambiance paisible. J’aime aussi que tout reste simple. Ainsi, l’intérieur est moderne mais sobre. Et c’est exactement ce que j’attendais de l’éclairage. Les lampes ne dominent pas et ne détournent pas l’attention. »

Les chambres ont été aménagées au deuxième étage. Un vestibule recevait de l’éclairage naturel grâce à des briques de verre dans le mur. « Cette interaction avec les spots donne immédiatement une vision très différente dans le couloir », nous explique le concepteur. « Sans cet apport lumineux, le couloir est étriqué et sombre. Maintenant, vous avez tout de même un sentiment d’espace malgré l’étroitesse du lieu. » Au bout du couloir se trouvent les chambres des enfants. Une des chambres se distingue par son ton rose vif sur l’un de ses murs. L’autre chambre est sobre. Le fils et la fille ont donc des espaces totalement différents. « Mais pour l’éclairage, j’ai opté pour la même configuration. C’est juste l’aménagement qui donne une impression totalement différente. Je sais que les spécialistes aiment concevoir des éclairages personnalisés pour chaque chambre, mais j’ai immédiatement dit chez Light Gallery que cela devait surtout être convivial. Ce qui signifie non seulement facile à utiliser; mais aussi rapide et simple à installer. Je trouve le résultat très réussi. »

De l’autre côté de l’étage, il y a une grande chambre. Ici aussi, on a utilisé les mêmes spots. Un grand dressing construit par l’occupant lui-même à l’aide de matériaux recyclés attire l’attention. Là encore, il a fait le choix de spots LED. C’est un très petit espace, mais quand vous entrez, vous croyez qu’il est sans fin », nous raconte-t-il. « J’ai placé deux miroirs de chaque côté de la pièce et, combinés aux spots, cela donne une superbe ligne directionnelle. C’est avec cette simplicité que j’aime embellir les chambres. »

Au dernier étage se trouve une chambre d’amis aménagée dans le même style. Une belle terrasse de toit offre une vue sur la capitale. « Ici c’est calme, mais Bruxelles est tout près », nous explique l’habitant. « La distance est idéale pour moi. Nous nous retrouvons ici souvent en terrasse pour profiter du coin lounge. C’est pourquoi j’ai pensé qu’il était important d’installer ici aussi des spots. Ils éclairent les fenêtres et offrent non seulement un bel effet quand nous sommes dehors, mais également un jeu de lumières féérique depuis la cage d’escalier. »

Découvrez nos lampes LED

Nous aimerions placer des cookies dans votre ordinateur pour rendre ce site plus fonctionnel. Est-ce correct? Oui Non En savoir plus sur les cookies »